Publié par Médistory Bretagne

La HAS publie le référentiel de certification des logiciels d'aide à la dispensation

.......Les LAD sont décrits dans le référentiel comme des logiciels "dont au moins une des fonctions permet l'enregistrement d'une dispensation de médicament".

Les LAD "sont le plus souvent intégrés au sein de logiciels métiers destinés à la gestion de l'officine",

 

        Un LAD doit s'appuyer sur une base de données sur les médicaments (BDM) agréée par la HAS avec l'option "LAD d'officine"

...

         Leur certification a pour objectifs "d'améliorer la sécurité de la dispensation", de "faciliter le travail des utilisateurs et de favoriser la conformité réglementaire de la dispensation" et de "contribuer à la maîtrise des coûts des traitements".

.....

         Le référentiel compte 81 critères, dont 20 sont des "critères d'engagement" que l'éditeur doit s'engager sur l'honneur à respecter durant la période de validité du certificat. L

....

            Les critères sont divisés en 10 catégories:

"ergonomie",

"information sur le médicament",

"information sur le patient",

"affichage des produits de santé",

"préparation à la dispensation",

"alertes et messages d'information",

"finalisation de la dispensation",

"retour du pharmacien sur sa pratique",

"transparence et responsabilité" et

"documents et services accompagnant le LAD".

.....

              Pour obtenir la certification, les LAD devront notamment détecter les contre-indications, les interactions médicamenteuses et les incompatibilités physico-chimiques, mais aussi les allergies répertoriées dans le dossier du patient, les redondances de substances actives et les posologies journalières non prévues par l'autorisation de mise sur le marché (AMM).

Les logiciels devront émettre une alerte ou un signal en cas de besoin.

....

             La gestion d'un historique médicamenteux est demandée, ainsi qu'un lien avec le dossier pharmaceutique (DP).

La certification formalise aussi les motifs de non-substitution dans le répertoire des génériques, l'affichage pour le patient des prix et de la part prise en charge par l'assurance maladie.

 

(Décision n°2015.0277/DC/SEVAM, Journal officiel, samedi 26 décembre, texte 225)

EXTRAIT  SOURCE    http://www.ticsante.com/story.php?story=2785

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article