Publié par Médistory Bretagne

APICRYPT - NewsLetter Juillet  2017

Un premier pas vers l’interopérabilité avec l’espace de confiance MSS dans quelques mois vient d’être franchi.

L’agrément d’hébergeur de données de santé à caractère personnel pour APICRYPT version 2 a été délivré à l’APICEM SARL par le Ministère des Solidarités et de la Santé en accord avec l’ASIP Santé et la CNIL.

C’est une petite victoire arrachée dans la douleur grâce à l’appui des représentants des médecins libéraux qui se sont beaucoup mobilisés.

APICRYPT version 2…

APICRYPT version 2 est un outil développé à cette seule fin d’interopérabilité, car rappelons le, l’APICEM n’a aucun but lucratif mais seulement l’objectif statutaire impérieux de faire communiquer les professionnels de santé entre eux, dans leur intérêt et surtout celui de leurs patients.

Cette interopérabilité avec d’autres messageries sécurisées répond à une vision idéaliste de ceux qui, il y a 20 ans, œuvraient déjà pour une communication dématérialisée et rapide, objectif partagé seulement depuis 2014 par les pouvoirs publics et les autorités sanitaires.

L’objectivité nous pousse cependant à avouer que nos 70 000 utilisateurs ne nous ont pas réellement réclamé cette interopérabilité, ni même l’évolution de l’outil APICRYPT en une version 2.


Il faut donc que cet outil apporte des plus-values professionnelles à nos utilisateurs. Nous en avons inventé plusieurs, fort intéressantes et utiles, gageons que les praticiens solliciteront leurs éditeurs de logiciels métier pour que ceux-ci intègrent nativement ses nouvelles fonctions au gré de leurs mises à jour.

Cette victoire est, avant tout, votre victoire !

L’APICEM s’est toujours efforcée de faire preuve de discrétion, de réserve et d’humilité dans les démarches qu’elle entreprend, ce qui ne lui a pas toujours était très utile.
Aujourd’hui, portée par l’énergie des représentants des professionnels de santé, elle n’a pas hésité à monter au créneau quand la situation l’imposait.
Cet effort nous le devions à nos utilisateurs fidèles, pour certains depuis deux décennies, et surtout à nos utilisateurs hospitaliers pris entre le pragmatique choix de communiquer avec la ville et les pressions des autorités de tutelles.
 

 
Dr Alain CARON
Gérant d’APICEM SARL

 

 

APICEM S.A.R.L obtient l’agrément d’hébergeur de données de santé à caractère personnel

Enquête
Agenda et prise de rendez-vous, comment procédez-vous? 

 

L’APICEM souhaite proposer le développement d’une solution sécurisée et adaptée d’agenda et de prise de rendez-vous patient en ligne. Nous vous remercions de nous accorder un court instant pour répondre à quelques questions. Vos réponses nous seront d’une grande utilité pour juger de l’intérêt du développement d’un nouvel outil.

Pour répondre au questionnaire, cliquez ici 

 
Édito spécial du Docteur CARON
 
 
 
 
 

Chère utilisatrice, cher utilisateur, 

 

Et de Une ! 

 

Un premier pas vers l’interopérabilité avec l’espace de confiance MSS dans quelques mois vient d’être franchi. L’agrément d’hébergeur de données de santé à caractère personnel pour APICRYPT version 2 a été délivré à l’APICEM SARL par le Ministère des Solidarités et de la Santé en accord avec l’ASIP Santé et la CNIL. C’est une petite victoire arrachée dans la douleur grâce à l’appui des représentants des médecins libéraux qui se sont beaucoup mobilisés.

 

APICRYPT version 2…

 

APICRYPT version 2 est un outil développé à cette seule fin d’interopérabilité, car rappelons le, l’APICEM n’a aucun but lucratif mais seulement l’objectif statutaire impérieux de faire communiquer les professionnels de santé entre eux, dans leur intérêt et surtout celui de leurs patients.

 

Cette interopérabilité avec d’autres messageries sécurisées répond à une vision idéaliste de ceux qui, il y a 20 ans, œuvraient déjà pour une communication dématérialisée et rapide, objectif partagé seulement depuis 2014 par les pouvoirs publics et les autorités sanitaires.

 

L’objectivité nous pousse cependant à avouer que nos 70 000 utilisateurs ne nous ont pas réellement réclamé cette interopérabilité, ni même l’évolution de l’outil APICRYPT en une version 2.

Il faut donc que cet outil apporte des plus-values professionnelles à nos utilisateurs. Nous en avons inventé plusieurs, fort intéressantes et utiles, gageons que les praticiens solliciteront leurs éditeurs de logiciels métier pour que ceux-ci intègrent nativement ses nouvelles fonctions au gré de leurs mises à jour.

 

Cette victoire est, avant tout, votre victoire !

 

L’APICEM s’est toujours efforcée de faire preuve de discrétion, de réserve et d’humilité dans les démarches qu’elle entreprend, ce qui ne lui a pas toujours était très utile. 

Aujourd’hui, portée par l’énergie des représentants des professionnels de santé, elle n’a pas hésité à monter au créneau quand la situation l’imposait.

Cet effort nous le devions à nos utilisateurs fidèles, pour certains depuis deux décennies, et surtout à nos utilisateurs hospitaliers pris entre le pragmatique choix de communiquer avec la ville et les pressions des autorités de tutelles.

 
 
 
 
 
Dr Alain CARON
Gérant d’APICEM SARL
 

Commenter cet article