« L’Etat a généré un dispositif qu’il ne maîtrise, ni dans sa finalité, ni dans ses objectifs, ni dans son pilotage, ni dans les moyens accordés », c’est la synthèse du rapport de la mission IGAS sur le DPC. Il confirme les termes des communiqués du Collège...